Livre papier ou e-book ?

Article de Camille

La plupart des grands lecteurs préfèrent lire un « vrai » livre, format papier, qu’un livre numérique. Pourtant, ils possèdent tous très souvent une liseuse dont ils auraient du mal à se passer… Paradoxal, non ?

Dans cet article, vous allez pouvoir vous faire votre propre opinion en connaissance de cause (c’est-à-dire en fait que nous allons rabaisser le livre papier sacré jusqu’à ce que ne juriez plus que par le numérique, héhé !).

Match livre liseuse

Ais-je vraiment besoin de présenter le livre papier ?

C’est, selon le Larousse, « un assemblage de feuilles imprimées et réunies en un volume, broché ou relié ».

C’est donc là que les problèmes commencent. Explication. Voilà une liste non exhaustive des défauts de ce genre de livres, avec tous les arguments auxquels j’ai pu penser, et qui sont donc un peu tirés par les cheveux !…

Inconvénients

Un assemblage de feuilles… : ça pèse bien lourd, et porter un pavé à bout de bras pour le lire, ce n’est pas pratique !

-…de feuilles imprimées… : les feuilles c’est salissant, et l’encre bave parfois quand on met les doigts dessus. En plus, quand on lit un livre génial et qu’on tourne trop vite la page, bah…ça la déchire en bas parfois ! ;)

– … feuilles […] réunies… : il y a dix mille pages réunies, donc quand ton livre t’échappe des mains, bonne chance pour retrouver la page où tu t’étais arrêté(e) !

– … en un volume… : allez, hop, encore un problème ! Quand t’as fini le premier volume, tu te rends compte que c’est le début d’une série par exemple, tu veux la suite, mais…

  1. T’es en voyage et te faire livrer le tome 2 de telle série au fin fond de Vientiane, Kuala Terengganu ou Bandar Seri Begawan (qui retrouvera les pays associés ?), c’est compliqué !
  2. Tu veux la suite IMMÉDIATEMENT parce que tu es blotti(e) bien au chaud dans sous ta couette et que tu ne veux rien faire tant que t’auras pas le second tome entre les mains, et bien… et bien soit tu achètes une liseuse, soit tu maudis ton manque d’investissement dans cet objet qui change la vie jusqu’à la fin de tes jours (ou de la journée, faut quand même pas exagérer !).

– … broché ou relié… : et là, c’est le pompon ! Déjà pour se souvenir lequel est lequel, bonjour la galère (pour info – et après vérification -, broché c’est le moins cher, avec la couverture souple, relié c’est le plus cher, avec une couverture rigide, souvent recouverte d’un bout de papier qui glisse mais que tu ne peux te résoudre à enlever car :

  1. ça fait partie du livre donc c’est sacré, et…
  2. …sans ça, souvent, extérieurement, tu ne sais plus quel est le livre vu qu’il a pas écriture dessus. L’avantage du relié, c’est que ça fait un peu plus classe je pense…*air pas convaincu*)

Enfin bref, fermons cette parenthèse fort intéressante, et revenons au problème de base des livres reliés ET brochés. Et je parle en connaissance de cause ! L’autre jour, en pleines révisions, pendant que ma mère fait une commande Amazon, je lui demande d’acheter un livre qui vient de sortir et que j’attendais impatiemment, et de retenir ce dernier en otage tant que je n’aurais pas fini de réviser (je me fais mon propre chantage, je sais !). Quand j’en arrive enfin au moment où je le tiens entre mes mains, malheur ! Il est relié alors que tout le reste de ma bibliothèque est en broché. Moi qui suit « psychorigide » de l’organisation, ça fait tout moche dans ma biblio (en plus la couverture fait apparaitre nos empreintes digitales dessus, donc si vous avez prévu d’assumer votre petit frère à coup de Les Misérables format relié, c’est cramé, on retrouvera immédiatement le coupable.) Et toute cette aventure m’est arrivée car sur Amazon, où ces formats sont proposés, le format broché est « caché » dans l’appli Amazon pour tablette, car l’écran est plus petit, on se dit donc que le broché n’existe pas, alors que si, il est juste pas visible ! Ou pire (!), l’autre jour, je voulais acheter une trilogie, mais si le tome 2 existait bien en deux formats, le tome 1 n’apparaissait que dans un format et le tome 3 que dans l’autre. Et bien, vous savez quoi ?! J’ai fini par ne pas acheter la série !! Bien fait pour l’éditeur !… :p

Etoile (séparation texte)

Bon. Quel pavé. Je résume vite fait des désavantages du livre papier : c’est lourd, encombrant, difficile à tenir, ça n’apparait pas sous vos yeux presque comme par magie (à comparer avec le livre numérique, hein !), les deux formats sont un vrai casse-tête, tu perds la page, ou encore tu la déchires, tu la fais baver

(Spoiler : no problemo, la solution existe ! *Roulement de tambour…* le livre numérique !!)

Enfin, selon toi, lecteur, le livre est quand même un objet un peu magique et sacré, non ? Un petit morceau d’histoire, tangible, unique, qui a vécu, et qui sent bon le vieux papier… Donc on l’aime quand même !!

Je critique, je critique, mais comme je le disais dans l’article Présentation, c’est quand même mon format préféré, le format papier !! <3

Passons maintenant au format électronique, ou numérique. Le e-book, c’est-à-dire le livre dématérialisé, peut être lu sur différents supports : ordinateur, tablette, smartphone, ou liseuse. Personnellement, j’ai une liseuse Kindle que j’ai achetée l’été dernier, avant les vacances, après mûre réflexion et après avoir observé en détail des comparatifs de liseuses et avoir décortiqué la page Kindle Amazon et étudié l’offre. C’est du sérieux dis donc ! ;)

Si je voulais une liseuse, c’est avant tout pour ne plus avoir à cacher de livres dans la doublure de ma valise en partant en vacances, car mes parents nous donnent un quota, à ma sœur Candice et moi, que nous devons respecter…

C’est aussi pour le prix, car quand on sait que certains livres coûtent jusqu’à 8-10€ de moins en format Kindle que papier, impossible d’hésiter.

Et je peux vous dire que je ne regrette absolument pas d’avoir investi dans un Kindle. Je ne pourrais plus retourner en arrière. Mon seul regret est d’avoir acheté la liseuse d’entrée de gamme, celle à 70€ (une vraie affaire, je vous dis !) au lieu de la Paperwhite qu’à achetée ma sœur après que ma liseuse l’ai convaincue. Mais je vous reparlerais de ça un peu plus loin dans l’article.

Avantages

Regardons d’abord les avantages qu’elle a part rapport au livre papier :

Le poids. Une liseuse, c’est super léger. Ça pèse maximum 240g, plus généralement environ 200g, c’est-à-dire vraiment rien ! Et que vous aillez 10 ou 1000 livres dessus, le poids restera le même. Donc emmener 1000 livres en vacances, c’est maintenant possible ! :D Youpi ! En plus, c’est solide, et fin comme un crayon, donc très pratique à porter à une seule main. Il suffit de frôler avec votre pouce le côté droit de la page pour avancer d’une page, et le côté gauche pour reculer. Sim-plis-si-me !

L’encre. C’est de l’encre électronique, je ne sais pas exactement ce que c’est mais ça explique que les liseuses soient en noir et blanc. Cela permet que la tablette ne fasse pas du tout mal aux yeux quand vous la lisez (et il n’y a presque aucun reflet au soleil, cela va sans dire). D’ailleurs, comme un livre, dans le noir, je ne vois plus du tout ma liseuse, il n’y a pas de lumière (sur la mienne, le modèle basique en tout cas). Au début j’avais du mal à en croire mes yeux, c’est un truc que je n’avais jamais vu avant. Et ça ne dépense pas d’énergie quand vous la lisez, seulement quand vous tournez la page, donc pas besoin de recharger trop souvent. D’ailleurs, quand ça me signale que la batterie est presque vide, à chaque fois je me dis « Oups ! J’avais oublié que ça avait besoin d’être rechargé ! ».

La personnalisation. Vous pouvez adapter le livre que vous lisez sur votre liseuse à volonté : police, taille de police, marges, interlignes… C’est vous qui choisissez ! Vous pouvez aussi choisir de lire votre livre en format « portrait » ou « paysage » (et bien sûr, l’écran ne tourne pas tout seul, sinon vous ne pourriez pas lire allongé(e)). Vous pouvez aussi créer vos propres collections dans votre Kindle, qui apparaissent par ordre alphabétique. Alors, oui, avec des sous-collections ça serait infiniment plus pratique, et c’est peu en demander, qu’Amazon rajoute ça, mais bon. Ce que j’ai fait, c’est que j’ai rangé mes livres contemporains et principaux dans des collections par genre, thèmes, séries et auteurs (ceux dont j’ai beaucoup de livres sont regroupés sous leur propre nom) : Classiques, Contemporains, YA, Romances, Historiques, Dystopies… Ce n’est pas super pratique mais on fait avec.

Gratuit. Un avantage énorme, c’est que tous les livres qui sont tombés dans le domaine publique – les vieux livres, les « classiques », quoi – sont gratuits. En librairie ces livres sont peu chers, mais là vous ne déboursez pas un centime. Personnellement, je ne suis pas encore fan de « classiques » français, mais j’en ai téléchargé plusieurs au cas où je n’aurais rien d’autre à lire sur ma liseuse et pas de connexion internet, relativement peu probable, donc. (^^’) En revanche, j’apprécie plus les « classiques » anglais (Jane Austen, Dickens…) donc les lire gratuitement et sans courir les boutiques pour les trouver en anglais, ça simplifie la vie. Franchement, lancez-vous, au pire vous n’aimez pas le livre gratuit téléchargé mais vous ne pouvez pas regretter de l’avoir téléchargé. Vous pouvez aussi télécharger des livres d’autres sites que celui de votre liseuse (c’est-à-dire Amazon (Kindle), Fnac (Kobo),…), adapter leur format grâce à Calibre, et même personnaliser leur couverture grâce à Canva ! Merveilleux !

Connectée. Autre énorme avantage, c’est que la liseuse est connectée avec le Wi-Fi (sur toutes les liseuses) ou avec la 3G gratuite (liseuses les plus avancées). Donc dès que vous avez fini un livre et que vous voulez la suite, vous vous connectez (le compte Amazon est bien sûr déjà configuré), vous achetez votre livre en 1 clic et paf !, 60 secondes maximum plus tard, vous êtes prêt(e)s à dévorer votre nouveau bouquin ! Ça peut aussi dépanner si vous avez besoin d’aller sur Internet et que vous n’avez ni smartphone ni ordinateur à portée de main.

Le vocabulaire interactif. Le groooos avantage quand on lit dans une autre langue, c’est le vocabulaire interactif. C’est trop pratique ! Vous ne pourrez plus vous en passer ! En quoi ça consiste ? C’est simple, dès que vous vous demandez ce que veut dire tel mot dans une phrase en langue étrangère, vous cliquez dessus, le mot se surligne, la définition en langue étrangère ou la traduction au choix apparaît et si vous êtes connectés au Wi-Fi/à la 3G, même le mot sur Wikipédia. Pas mal, non ? Je ne suis pas trop pour chercher les mots que je ne connais pas pendant la lecture, mais là ça ne coupe pas du tout l’histoire. (Devrais-je vous révéler que maintenant, même en lisant un livre papier, je touche les mots compliqués avant de me rappeler que, non, la définition ne va pas apparaitre comme par magie sur le papier !?) En plus, cerise sur le gâteau, vous pouvez retrouver les mots sur lesquels vous avez cliqué dans une section dédiée, et marquer comme « mot connu ». Vous connaitrez bientôt plusieurs centaines de mots en plus. Sérieusement. C’est du vécu. ;) Une autre option est que la traduction de la plupart des mots difficiles apparait en petit sous le texte, ça s’appelle Word Wise. Vous pouvez régler avec plus ou moins de mots traduits, selon votre niveau. C’est super pour les « très débutants », mais je trouve que ça laisse un peu à désirer dans la mesure où souvent, certains mots faciles sont traduits alors que les difficiles, non ! Et ça dépend aussi de si le livre à cette option intégrée, dans le cas il faut forcément l’acheter sur Amazon, ce qui lui fait un peu « monopole« … (En même temps, depuis tout à l’heure j’en fais la pub donc je ne peux rien dire, hein !! :P )

Surlignage et signets. Dernière option qui en arrangera sûrement certains, mais dont personnellement je me sers assez peu, quoi que de plus en plus, c’est la possibilité de surligner des passages – vu que c’est numérique ça n’est pas comme écrire sur un livre (sacrilège !) – et il y a aussi la possibilité de mettre des signets, des sortes de marques-pages numériques. Mais sinon, pas besoin de marques-pages vu que l’e-book s’ouvre automatiquement là où vous l’aviez laissé.

Autres. Il y a plein d’autres trucs bien comme le contrôle parental, la possibilité d’observer les progrès en lecture pour les enfants, la possibilité de télécharger gratuitement un extrait d’un livre qui vous donne envie pour voir s’il est bien, la possibilité de télécharger vos propres documents (il suffit de les envoyer à une adresse mail Kindle spécialement inventée pour vous), la possibilité de commencer à lire votre livre sur Kindle, de le continuer sur votre smartphone et de le finir sur votre ordinateur, l’indication du temps de lecture (qui me paraît néanmoins assez approximatif)…

Bon, je ne vais quand même pas vous décrire le Kindle en long en large et en travers (bien que j’ai déjà largement commencé à le faire), mais je ne peux que vous conseiller de vous renseigner sur les liseuses numériques car c’est super pratique.


Zoom : Kindle vs Kindle Paperwhite

Entre Kindle et Kindle Paperwhite (70€ et 130€ respectivement, hors promotion et pub intégrée – des petites pubs pour des livres ou des produits Kindle sur l’écran de veille et en bas de la page d’accueil, rien de gênant), je vous conseillerais la seconde. J’ai choisi la première car elle est deux fois moins chère que la seconde, mais en fait, la Paperwhite est quand même bien mieux après comparaison, comme je vous le disais, on a les deux à la maison. La Paperwhite possède un rétro-éclairage, c’est-à-dire que l’écran est éclairé en direction de lui-même et pas des yeux du lecteur, ça ne l’éblouit pas. Et puis c’est tellement plus facile de lire dans le noir ou dans la pénombre avec la Paperwhite ! En plus, le fond parait vraiment blanc au lieu de grisâtre sur le Kindle normal.

Bon, je crois que vous avez toutes les clés en main pour bien choisir. Un dernier conseil avant la route : si vous avez déjà un compte Amazon, téléchargez gratuitement l’appli Kindle sur votre smartphone ou tablette par exemple (c’est ce qui ressemble le plus à une liseuse), téléchargez un livre gratuit par exemple, et lisez. Vous arrivez à vous plonger dans l’histoire sans trop être dérangé(e) par le format ? Vous trouvez Word Wise pratique ? Vous adorez ne pas avoir à vous trimbaler des bouquins de trois tonnes ? Alors c’est peut-être le moment de sauter le pas et d’investir dans une liseuse numérique !! :)

En espérant que cet article vous ai éclairé, n’hésitez pas à poster un commentaire sur votre expérience avec les liseuses !!

Publicités

4 réflexions sur “Livre papier ou e-book ?

  1. J’aime les deux. J’avoue qu’avec la liseuse c’est bien pratique car on peut emporter des centaines de livres sans s’encombrer. Mais parfois j’ai le réflexe de la retourner pour lire le résumé au dos.^^ Ah ah. Il y a des habitudes à prendre. Les deux ont des points forts… et des points faibles.

    J'aime

    • Ha ha, merci de l’anecdote ; ça ne m’est encore jamais arrivé de retourner la liseuse pour voir le résumé, c’est amusant ! ^^ Il m’arrive plutôt d’agir comme si j’avais une liseuse au lieu d’un livre dans les mains, en « cliquant » sur la page en papier. On prend vite l’habitude des liseuses ! Même si elles ne remplacent pas les vrais livres.
      Les deux, livre papier comme liseuse ont leurs avantages et inconvénients, tu as bien raison, et c’est pour ça que le mieux, c’est encore d’utiliser les deux ;)
      Camille

      J'aime

  2. Suite à ton commentaire, je viens de lire ton article. Il est vraiment super complet !!!
    Je vais peut être craquer un jour pour une liseuse, même si j’aime bien tenir un livre dans mes mains. C’est vrai qu’une liseuse à de nombreux avantages

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vraiment essayé de parler de tout ce que je pensais à propos des liseuses, de leurs avantages et inconvénients (le fait de ne pas pouvoir tenir un vrai livre papier étant l’un des seuls inconvénients, à vrai dire, et finalement on s’y habitue vite !). Je pense que la liseuse est un bon investissement, ça fait souvent économiser quelques euros par livres, ce qui n’est pas négligeable quand on lit beaucoup, et ça n’empêche pas de lire des « vrais » livres très souvent ! Les deux se complètent :)
      Camille

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s