Si on parlait de...

Si on parlait de…bloguer anonymement ou pas

Article de Camille 

En découvrant le blog La tête dans les livres, j’ai aussi découvert ses petits rendez-vous que j’adore, les « si on parlait de… », qui me paraissent géniaux car ils permettent de parler de livres, de blogging, de pleins de sujets reliés à nos blogs, et ça me tient à cœur de faire partager ça. N’étant pas très inspirée par le rendez-vous qu’elle avait proposé aujourd’hui, sur Disney et les contes originaux (ma culture dans ce domaine est assez…réduite. Horreur, une gamine du XXIe s éduquée presque sans Disney !!), j’ai décidé de reprendre le premier des rendez-vous et parler de bloguer anonymement ou pas. Je vous laisse regarder le petit paragraphe de présentation rédigé par La tête dans les livres, avant de me lancer dans mon propre article. Bonne lecture !

Ce rendez-vous est publié le dimanche, toutes les deux semaines. Il a été organisé par La tête dans les livres. On y parle de livres, de vie bloguesque, de tout et n’importe quoi… le but étant de pouvoir échanger son opinion et son point de vue en toute simplicité mais toujours autour des livres ou de mon blog. Cela me permet de vous donner mon avis et j’espère que vous n’hésiterez pas à vous exprimer également.

 

Blog VH - si on parlait de.png
(-La tête dans les livres-)

… bloguer anonymement ou pas

Il y a quelques années de ça, j’ai voulu bloguer absolument anonymement, sans en parler à personne, parce que pour moi, mon blog devait s’adresser au monde, à des inconnus, et non pas à ma famille et à mes amis. J’ai dû écrire deux articles, sur la cuisine et/ou les animaux, et puis j’ai abandonné.

Je n’osais pas faire un blog sans en parler à ma famille, et en même temps je n’avais pas envie que ma famille sache que je tenais un blog.

Et puis, il y a quelques mois, ma sœur m’a proposé de faire ce blog. C’était l’occasion où jamais, je lui ai dit oui, on s’est lancées… Et j’en suis ravie ! (Même si elle pourrait écrire quelques chronqiues de plus, je me sentirais moins mal à l’aise de déballer tout ce que je pense sur notre blog, hein ! ) J’adore écrire ces chroniques, partager mon avis avec vous… C’est ma maman – coucou maman ! – qui relit mes articles pour corriger les fautes d’orthographe et me faire remarquer quand mes phrases ne veulent rien dire aux autres (mais que moi je les comprends…Humpf.) Alors oui, ça fait bizarre de savoir qu’elle, qui pense parfaitement me connaître, arrive à connaître exactement le fond de mes pensées, comment je vois les choses, mon petit peu d’humour… Parfois ça peut me mettre mal à l’aise qu’elle lise les critiques que j’ai écrites, quand elle me fait des remarques ; mais parfois je suis contente, quand elle aime ce que j’ai écrit, qu’elle veut découvrir certains livres, etc… Donc là, c’est à la fois cool et pas cool que ma famille sache ce que j’écris !

Mais à part elle et ma sœur, je ne voudrais pas que d’autres personnes que je connais en vrai me lisent. J’aurais trop peur qu’ils jugent ou ne comprennent pas la manière dont j’écris, je réfléchis, je préfère me dire que c’est des inconnus qui me lisent, à qui je m’adresse comme à de bons amis, mais sans avoir peur de ce qu’ils pensent de moi.

blog ado roman littéraire

Mes articles sont tout à fait honnêtes avec ce que je pense, j’écris directement ce que me dicte sans s’arrêter cette petite voix dans ma tête, sans trop revenir en arrière corriger ce que je dis (d’où le fait que ça soit souvent brouillon !). C’est rassurant de se dire qu’on « jette » ses pensées au monde et advienne que pourra, qu’elles ne sont plus vraiment les nôtres une fois sur Internet alors qu’elles viennent de nous.

Je pense aussi que j’aurais un peu honte si des personnes de ma connaissance, amis ou famille plus éloignée, me disaient qu’ils ont lu mon blog. Qu’ils aient vu cet étalage de pensées… Je m’adresse à une communauté de blogueurs littéraires, alors les autres, est-ce qu’il vont comprendre ce que j’ai écrit comme le comprendront ceux à qui je m’adresse – vous ?

D’ailleurs, vis-à-vis de vous, je préfère vraiment rester anonyme, non seulement pour ne pas être reconnue in real life, mais aussi parce que ça ne sert à rien que vous en sachiez plus que mon prénom et mon âge, deux indicateurs qui vous permettent de bien identifier qui je suis – mon nom me différencie de ma sœur sur ce blog, mon âge vous permet de savoir à quel lectorat peuvent être destinées les lectures, où comment on voit telles histoires quand on a mon âge.

Même si ce que je mets dans mes chroniques est souvent personnel – je vous dis absolument tout ce que je pense sur les livres, et parfois quand je les ai découverts et comment –  c’est suffisant, vous n’avez pas besoin d’en savoir plus pour apprécier ou non (en fait si, je vous ordonne de les aimer !) mes chroniques.

blog ado roman littéraire

N’ayant pour l’instant pas une vie bloguesque très étendue, je n’ai besoin de révéler qui je suis à personne – ni maison d’édition, ni auteur, ni autres bloggeurs – et ça me convient vraiment bien pour l’instant.

Je préfère découvrir dans un blog des chroniques un peu personnelles, c’est-à-dire qui donnent un avis très subjectif, qui donnent l’opinion du bloggeur sur certains sujets, qui expliquent comment où quand il a lu un livre, qui font des blagues ou de l’ironie, qu’un blog avec une photo du bloggeur mais des chroniques qui s’en tiennent absolument au livre comme Mon Avis : belle plume, bonne intrigue, personnages avec du caractère, point. <- C’est moins amusant/addictif à lire selon moi, ça fait un peu trop école.

Donc je préfère largement rester anonyme, c’est suffisant et ça n’empêche pas d’apprécier de lire ce qui est sur un blog – vous devriez avoir l’impression d’un peu me connaître grâce à mes avis, sans toutefois trop en savoir sur moi…!

Publicités

14 réflexions au sujet de « Si on parlait de…bloguer anonymement ou pas »

  1. Je comprends tout à fait ton avis! Notre blog c’est un peu un bout de nous même donc pas facile de se dévoiler à des gens que l’on connaît dans la vraie vie. Mais à force, je me rends compte que c’est aussi sympa de partager avec des gens rencontrés grâce à nos blogs et au final, j’ai fini par rencontrer plusieurs blogueuses dans la « vraie » vie :)

    J'aime

  2. Au début, je ne voulais pas trop que des personnes de ma famille tombent sur mon blog. J’étais gênée et je craignais la critique. Mais aujourd’hui, cette possibilité ne me dérange plus. Je me suis construit un petit nid douillet avec ce blog, je me sens protégée. Peu importe si des membres de ma famille veulent critiquer (mais pour le moment, je n’ai une aucune critique négative de leur part, alors ça aide aussi)…

    J'aime

    1. Merci d’avoir partagé ton avis :)
      Ce n’est pas les critiques qui me dérangent, j’ai confiance en mon avis sur mes livres, c’est subjectif mais je sais que ça intéresse des gens ; c’est plutôt le fait que des personnes que je connais voient vraiment le fond de mes pensées – et sur des livres qu’ils n’ont pas lu en plus ;)
      Camille

      Aimé par 1 personne

  3. Bonjour,
    Pour ma part, j’ai décidé de bloguer anonymement par peur du jugement… « Mes lecteurs » ne savent pas qui je suis et mon entourage ne sait pas que je tiens un blog, j’ai peur qu’on me ridiculise ou me rabaisse style « ça sert à rien », voilà, je ne blog pas seulement des avis de séries/films/livres Mais aussi des états d’âme et c’est pas facile d’assumer alors je te félicite et j’espère pouvoir le faire…. un jour….

    Bise :)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire, il me touche beaucoup. Je comprends tout à fait pourquoi tu préfères l’anonymat, ça permet de parler plus librement sans craindre ce que les autres pourraient penser. Tu n’as pas besoin de te dire qu’un jour il faudra forcément que tu en parles autour de toi : tu peux garder ta vie virtuelle et celle réelle séparées, tout en restant fidèle à toi-même ! :D
      Bises,
      Camille

      J'aime

  4. Ta réflexion sur ce sujet est très intéressante! Un tout petit cercle de personnes savent que je blogue et ca me va très bien comme ca, l’écriture est pour moi une sorte d’échapatoire, un jardin secret et je ne ferai plus l’erreur de donner mon blog « en pature » à plein de gens qui me connaissent. Je l’ai fait pour un premier blog et je ne me suis pas sentie à l’aise d’écrire comme je l’entendais. En tout cas je trouve ca super d’avoir cette complicité avec ta maman, je ne ferais pas relire mes articles à la mienne qui serait justement trop jugeante mais si ma fille de 3 ans aujourd’hui me demandait ca plus tard j’en serais plus que ravie!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci !
      Je pense aussi que même sans être anonyme, il ne faut pas forcément que tout l’entourage sache quand on tient un blog s’il est assez personnel. Je comprends très bien ta décision. Certaines personnes ont fait des critiques négatives sur ce que tu écrivais ? :’/
      C’est vrai que c’est sympa de partager ça, ça fait comme un petit partenariat qui nous fait plaisir à toutes les deux/trois.
      Si ta fille prend le goût de la lecture et de l’écriture, il est possible qu’elle veuille faire comme toi et tenir son blog, tu seras alors là pour la guider et la corriger :) Mais bon, tu as encore du temps avant que ce jour vienne et vous avez plein d’autres choses à partager en attendant !
      Camille

      J'aime

      1. Il ne s’agissait pas forcément de critiques mais je ne me sentais plus libre d’exprimer pleinement mon avis ou des projets et autres rêves, je sentais un regard qui m’empêchait d’être tout à fait libre dans mon écriture.
        Tu as raison, j’ai encore du temps pour nourrir cette complicité, pour le moment elle est en plein phase de découverte de sa créativité, le dessin, coloriage et c’est très gai de suivre l’évolution de son enfant.

        Aimé par 1 personne

  5. C’est toujours ma plus grande peur de montrer ce que je fais à mon entourage, j’écris et je dessine mais toujours je garde pour moi car le jugement et l’incompréhension me font peur. Pourtant je me dis que si je montrais ce que je faisais aux gens que j’aime, ils auraient peut-être des avis constructifs, m’aideraient sûrement à progresser. J’ai beaucoup aimé ton article en tout cas !

    Aimé par 1 personne

    1. Je te comprends très bien, mais je pense qu’il ne faut pas craindre un jugement trop sévère venant de nos proches qui est peu probable, ou de l’incompréhension : tout le monde n’aime pas la même chose ou ne comprend pas toujours les passions des autres, mais tant qu’on accepte ça, ça va.
      Si l’anonymat te convient, tout va bien, tu auras peut-être plus envie de partager ce que tu fais plus tard, ou pas :)
      Merci, c’est trop gentil !!
      Camille

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s