Livres

Mini chronique livre : « Victoria » (« Victoria and the rogue »)

Article de Camille

victoriaet-le-vaurien

Plusieurs années déjà que j’ai ce livre, et plusieurs fois déjà que je l’ai lu et relu. C’est un livre frais, drôle et même un peu décalé que j’adore. Rapide à lire et si amusant, c’est à coup sûr une de mes « lectures-doudous » que je ressors régulièrement de ma bibliothèque quand j’ai envie d’une lecture légère.

blog-vh-couv-victoria-meg-cabotTitre : Victoria ou Victoria et le vaurien (fr) / Victoria and the rogue (VO)
Auteur : Meg Cabot
Date de parution : 2003
Prix Kindle : 6 € (fr) / 5,5 € (VO)
Prix papier : 12 € (fr) / 8,5 € (VO)
Résumé : Ayant grandi en Inde, la jeune Victoria a toujours été très débrouillarde et solitaire. Mais à son seizième anniversaire, Vicky est expédiée à Londres où elle doit se trouver un mari. Avec l’aplomb qui la caractérise, elle réussit à mettre la main sur le parfait gentleman britannique avant même d’avoir foulé le sol anglais… Mais est-il vraiment si parfait ?

Mon avis

Si j’ai lu honteusement peu de livres de Meg Cabot, j’en reconnais pourtant son talent, alors associé à une période que j’adore, les années 1800 en Angleterre, il ne pouvait que me plaire !

Pour être honnête, la seule chose déplaisante que je trouve à ce livre est sa couverture dans la version que j’ai, mais elle a le mérite de montrer clairement le type d’histoire et le public visé. Enfin bon, c’est à peu près la même chose pour les autres couvertures des autres versions – il en existe plein – avec même des variantes françaises dans le titre ! Je dois dire que la traduction – car oui, j’ai osé lire ce livre en VF ! – est très plaisante, le vocabulaire varié et j’ai découvert des expressions absolument inconnues, comme « un enquiquineur de cette farine » ! x’)

L’héroïne est vraiment super dans sa manière de se comporter, ce n’est absolument pas une petite jeune fille naïve, frêle et indécise mais tout le contraire ! Et quand elle se dispute avec le capitaine Carstairs, ça fait des étincelles ! J’adore les histoires d’amour où deux personnages principaux qui ont du caractère « s’aiment, moi non plus », et se disputent sans cesse, ça met un peu de piment à l’histoire ! Comme dans The Agency de YS Lee, comme dans Alethea Darcy, comme ici, j’adore ! Même si finalement ce livre n’est pas ce qu’on peut qualifier d’historique tellement il est moderne malgré l’époque à laquelle il se passe (il est d’ailleurs classé dans « contemporains » selon l’éditeur de la version que je possède), c’est toujours sympa de se retrouver dans un cadre historique !

Conclusion

Donc si vous cherchez une lecture de vacances (va encore falloir attendre un bon moment pour certains…!) amusante et piquante, procurez-vous vite ce livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s