Livre : « A Country Christmas »

Article de Camille

Dans le cadre du Challenge des Douze Thèmes, je devais vous chroniquer en janvier un livre sur le thème : « Un plaid, une cheminée, un chocolat chaud » → une lecture qui sent bon le feu de cheminée et qu’on a envie de lire en se blottissant chaudement avec un plaid et une boisson chaude. (Pour être honnête, mon livre rentre dans la catégorie de janvier, février et mars à la fois :’D  – et la majorité des livres donnent envie de les lire dans un bon plaid…)

Alors au tout dernier moment, je vous sors une chronique que j’avais faite et qui attendait bien tranquillement l’année prochaine – Noël étant passé il y a déjà plus d’un mois déjà ! Mais étant une chronique hivernale, elle correspondait au thème, donc la voici, la voilà !

Je voulais lire un livre avec une ambiance de Noël et je n’ai pas été déçue ! Je sais, je sais, c’est encore une romance (mais elle le valait bien !), et promis je vais bientôt diversifier mes chroniques ! Petit point en passant avant que je ne commence à discuter des nouvelles une par une, c’est la couverture : elle est vraiment très jolie, simple, et rappelle parfaitement l’esprit de Noël tout en indiquant bien à quelle catégorie de roman elle appartient. C’est donc un sans-faute de ce côté-ci !

blog-vh-a-country-christmas

Titre : A Country Christmas

Auteurs : Josi S. Kilparick, Carla Kelly, Jennifer Moore

Date de sortie : 2016

Prix Kindle : 4,5 €

(1) Saints and Sinners, de J. Kipatrick

[Résumé] When Neville Franklin’s best friend Burke wants to wager who can kiss Eloise first, Neville puts a stop to it. Eloise has been his friend since childhood, and, well, she’s off-limits. Especially to Burke. As Burke pursues Eloise and claims that she has a tendre for him, Neville becomes more and more protective of the girl he grew up with. On the night of the Christmas ball when Eloise appears in a dress that clearly shows that she is no longer a girl, but a beautiful woman, Neville realizes that his protective feelings toward Eloise have turned into something greater. But now, Neville’s best friend stands in his way.

[Avis] La première nouvelle était agréable à lire, mais sans plus. Neville, le héros, paraissait trop hésitant, et un petit peu bêta par moment, quand il ne se rendait pas compte de ses sentiments. Rien ne se passait vraiment dans cette nouvelle à part la romance, je n’ai pas trop aimé le personnage de Burke – à part à la toute fin, mais dans l’ensemble ça allait.

(2) A Christmas Angle, de C. Kelly

[Résumé] Sailing Master Able Six is on half-pay with the British navy, biding his time during the uneasy Peace of Amiens and the resumption of war. Meanwhile, he’s invited to teach young pupils at the home of a vicar outside of Plymouth. There, he unexpectedly meets Meridee, the spinster sister-in-law of the vicar. From the moment Able sees Meridee, he’s entranced. When she asks him about his past and discovers his remarkable yet troublesome gift, he realizes he’s finally found someone who can care for all of him. Sadly, Able’s low station and half-pay gives him no way to provide for a wife. Meridee’s lack of dowry and dependence on relatives makes their union impossible at best. But isn’t Christmas a season of hope?

[Avis] Cette romance était bien différente de celles dont j’ai l’habitude ! C’est toujours des amourettes entre gens de classe moyenne et haute, donc ils évoluent dans une certaine sphère – le cadre spatial étant souvent Londres pendant la Season ou une ville moyenne de campagne parmi la petite bourgeoisie. Ici, au contraire, on retrouve un marin avec ces histoires de navigation en d’autres mers, né dans la rue, élevé à l’orphelinat puis élevé dans la société grâce à son intelligence hors du commun. C’était d’ailleurs intéressant de voir comment cela était perçu à son époque, alors qu’aujourd’hui, grâce aux médias, on a bien plus d’accès à la connaissance du cerveau, j’avais déjà entendu parler de gens comme lui. Enfin bref, ce marin écossais – un peu moins attachant que Meridee – se retrouve dans une maison à la campagne pour donner des cours de maths à deux petits garçons, les neveux de cette dernière. Derrière mon livre, c’était un plaisir de voir quelqu’un être si passionné par l’enseignement, même si ce n’est que fictif. Si le début est un peu lent, la nouvelle est rythmée par quelques souvenirs et péripéties qui font que les quelques dizaines de pages passent rapidement, le format de la nouvelle est parfaitement adapté, même si c’est possible qu’on retrouve les personnages dans un prochain roman !

(3) The Perfect Christmas, de J. Moore

[Résumé] Archie Clawson wants nothing more than to give Jane the perfect Christmas. Since her troubled childhood, she’s not experienced a Christmas with all the trimmings. To top off the perfection, he also plans to ask her to marry him on Christmas Eve. But as he and his friends, including Jane, travel to his country home, they are caught in a snowstorm and discover that notice of their arrival did not get through to the house staff. Worried over the disappointment he must be causing Jane and the complete shift in their planned Christmas, Archie fears that he’s misinterpreted her kindness towards him and lost her favor forever.

[Avis] Enfin, la troisième nouvelle était ma préférée – dans cette collection, ils gardent toujours le meilleur pour la fin ! -, là j’aurais été ravie de retrouver tous les personnages dans une autre histoire (je croise les doigts). Nos deux personnages principaux sont absolument tout mignons et adorables, leur seul point négatif étant probablement de ne pas voir ce qu’ils ont sous les yeux (comme dans toutes les romances et c’est ça qui fait durer le livre, me direz-vous !). Ce que j’ai adoré aussi c’était l’ambiance de Noël qu’on retrouve totalement, et surtout on en apprend un peu plus sur les traditions et la manière de fêter la nativité en Angleterre pendant le XIXe siècle. Cette nouvelle était, en plus, peu prévisible, je me demandais toujours ce qui allait arriver et ne m’y attendais souvent pas, et si les imprévus n’ont pas plu à notre héros Archie, je peux dire que j’en ai au contraire été aussi ravie que les autres personnages de cette petite assemblée d’amis présents dans ce récit. Mes propos doivent vous paraître bien flous, vous comprendrez sûrement mieux après avoir lu cette nouvelle, alors vous savez quoi demander pour le prochain Noël !

Publicités

2 réflexions sur “Livre : « A Country Christmas »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s