Anthologie livre : « European Collection »

Article de Camille 

Dans la même collection que Summer house party et A Season in London, je vous présente European Collection, qui regroupe six nouvelles romantiques. Même si ces nouvelles sont vraiment courtes – plus que dans les autres anthologies, car ici il y en a deux fois plus – ces histoires sont quand même complètes et on a le temps de s’attacher aux personnages.

blog-vh-european-collection

 

Titre : European Collection
Auteurs : Annette Lyon, G.G. Vandagriff, Michele Paige Holmes, Sarah M. Eden, Heather B. Moore, Nancy Campbell Allen
Date de parution : 2013
Prix Kindle : 3,7 €
Prix papier : 9,9 €

 

(1) War of Hearts, d’A. Lyon

[Résumé] Anna, a journalist, is desperate to escape the magazine where Pete, her now-former boyfriend, also works. Heartbroken and still in love with him, Anna snags an assignment to cover the Winter War in Finland. She arrives at a snowy Finnish battlefront only to discover that Pete is already there—as her photographer. She’s determined to be professional about the situation until a battle breaks out in camp, putting her and Pete in harm’s way and putting their love to the test.

[Avis] Cette première nouvelle m’a un peu déçue parce que je m’attendais à adorer cette anthologie comme les précédentes, mais elle était relativement bien quand même. La protagoniste Anna part en Finlande en tant que reporter de guerre pour oublier son ex petit ami Pete, un gars un peu stupide qui l’a lâchée sans raison valable. Elle non plus ne me paraît pas être très brillante, elle se positionne de manière supérieure aux autres ; bref, je n’ai pas accroché ! Mais il y a quelques petits rebondissements plus ou moins prévisibles et ça nous fait découvrir un épisode historique – et un pays – assez peu connu, ce qui est toujours appréciable.

(2) The Earl of Oaksey Takes a Wife, de G. Vandagriff

[Résumé] Melissa Burroughs is the new Countess of Oaksey. Her whirlwind romance and subsequent elopement was worth every divine moment, even if her parents did disapprove. When Melissa learns about her new husband’s apparently empty pockets, she wonders if the intimacy they’ve shared is only the ruse of a fortune-hunter. Melissa is devastated and determines to live a separate life from her new husband. But the Earl has other plans, which do not include staying away from his wife.

[Avis] Je ne m’attendais pas là à adorer cette nouvelle, n’ayant pas aimé le précédent livre de l’auteur, Her fateful debut , mais finalement ça allait. Légèrement maladroit et cliché, c’était quand même une nouvelle que j’ai plutôt appréciée, c’était assez mignon.

(3) Gift of Love, de M. Holmes

[Résumé] Ethan Mooreleigh knows he’ll never love another woman after the loss of his beloved wife. Yet he needs a male heir to inherit his vast fortune. Ethan’s best friend, Stuart, has an idea and retrieves his sister, Amelia, who has been living in a convent since the tragic death of her parents. Amelia only agrees to enter into the contract marriage because there’s a child involved, Ethan’s neglected three-year-old daughter. When Amelia meets Ethan for the first time at the altar, she realizes that the last thing she wants her marriage to be is loveless. But winning a man whose heart is still broken may be impossible.

[Avis] Si le début du roman paraît plutôt peu vraisemblable, l’histoire a quand même un potentiel – on aurait pu en faire un roman – et j’ai beaucoup aimé les personnages, en particulier Amelia. Si j’aurais aimé que Lizbeth, la fille d’Ethan apparaisse un peu plus, je suis consciente que le peu de pages demandait un récit concis mais complet, ce que j’ai en effet eu. Un couvent anglais (j’aime beaucoup les histoires de bonnes sœurs, sûrement depuis que Les Colombes du Roi-Soleil ont bercé mon enfance), un mariage, un mystère : c’est assez pour moi !

(4) A Lesson in love, de S. Eden

[Résumé] Lucy Stanthorpe arrives for the London Season, planning to attend every ball and musicale with her new husband, Reed, only to discover he has no intention of taking part in the social whirl. Spurred on by their family and friends, Lucy and Reed each formulate increasingly outlandish plans to teach the other a lesson in appreciation. Their battle of wills threatens to pull the young couple apart unless they can both soften their stubborn hearts.

[Avis] Cette quatrième nouvelle m’a un peu perturbée parce que je ne comprenais plus où les personnages voulaient en venir et jusqu’où ils étaient prêts à aller pour faire « plier l’autre camp ». Heureusement, bien sûr, tout est bien qui finit bien, mais ce n’est pas une nouvelle qui m’a particulièrement enchantée.

(5) An Ocean away, de H. Moore

[Résumé] Gina Graydon knows the last thing she’ll attract on her holiday in France is an eligible bachelor. Tall, outspoken, and with a weakness for laughing at the wrong moment, not to mention being much too occupied with reading gothic romances, Gina decides she’d rather live in her fictional world. Besides, the only man who pays attention to her at the resort hotel happens to be her father’s worst enemy. And that is far from romantic. Reading in a secluded garden, and dreaming about the perfect kiss, all keep Gina much too busy to consider Mr. Edmund Donaldson any sort of hero.

[Avis] J’ai apprécié cette nouvelle malgré le cliché du bovarysme, la pauvre fille qui rêve à son prince charmant parce qu’elle a lu trop de romance, depuis son balcon donnant sur le jardin de son hôtel bordelais. Quelques éléments viennent y ajouter un peu de piquant, comme le fait qu’elle soit une rousse au fort caractère ou que celui qu’elle remarque est l’ennemi juré de son père. Bien que tout se déroule un peu vite, on a une histoire assez bien ficelée qui se termine comme on l’imagine…

(6) What happens in Venice, de N. Allen

[Résumé] This short story follows Evangeline Stuart as she determines to enjoy her vacation in Venice—her first and likely her last since she lives under the strict confines of her step-father’s control. When she meets the mysterious and romantic Conte Bellini, who happens to be Italy’s most eligible bachelor, she decides he is all part of the dream of visiting Venice. It’s impossible for her to believe that his interest in her is anything more than kindness to a foreign visitor. But when he discovers the true betrayal of her step-father, Evangeline learns the Conte may be the one person with the power to restore her happiness.

[Avis] Heureusement, cette anthologie se termine par une très belle nouvelle qui a d’ailleurs été ma préférée. J’ai adoré nos deux héros, et le récit se déroulant à Venise et avec des histoires de peinture et d’art (j’adore le mélange, comme dans …), je n’avais pas le choix, je ne pouvais que tomber sous le charme de cette jolie romance qui ne manque pas non plus d’actions malgré le fait qu’elle soit courte, j’aurais retrouvé ces personnages avec plaisir dans un vrai roman.

*°*°*

En conclusion, une anthologie plutôt bonne, même si je préfère celle avec des histoires un peu plus longues. Celle-là m’aura cependant plu, elle retrace les histoires de personnages variés à des époques et endroits variés d’Europe, même si le titre pourrait faire croire que les histoires se déroulent aux quatre coins de l’Europe, ce qui n’est pas le cas : je crois que le Vieux Continent est juste le point commun de ces nouvelles. Si vous adorez les romances, vous aimerez sûrement ce livre, mais si ce n’est pas trop votre type de lecture de prédilection, d’autres livres vont conviendront mieux pour découvrir ce genre ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s