Films

Film : « Les recettes du bonheur » (« The 100-foot journey »)

Article de Camille

Ma sœur m’avait fait découvrir ce film il y a 3 ans (déjà !) et je l’avais gardé en tête car je l’avais bien apprécié.

Après avoir regardé Today’s Special et Bienvenue à Marly-Gomont, deux  films qui m’ont rappelé The Hundred-Foot Journey, j’ai décidé de re-visionner ce dernier et je ne le regrette pas, c’est un bon film – il est dirigé par Steven Spielberg après tout !

Blog VH - hundred-foot journey

Si  c’est un film américain sur la France, il faut forcément s’attendre à des clichés français, et ils sont bien là (quoi que pas trop méchants). Mais bon, je parie que dans l’œil d’un étranger, ce film résume parfaitement la France et sa gastronomie. Du point de vue d’une Française n’ayant jamais mangé d’escargot, de pigeon ou de cuisse de grenouille, je ne suis pas sûre d’y avoir retrouvé fidèlement mon pays, mais bon !

285_THFJ_D006_01099FD.jpg

On suit l’histoire d’une famille indienne qui s’installe en France (dans la campagne française) et décide de relever un challenge de taille : ouvrir un restaurant avec de la cuisine traditionnelle indienne dans un village « totalement franchouillard », où les habitants profitent déjà de la gastronomie française dans toute sa beauté !

Et c’est sans compter la détermination de leur concurrente, propriétaire d’un restaurant étoilé, qui compte leur mettre des bâtons dans les roues. Ah là là, ces Français, méchants et rancuniers ! Mais j’ose dire qu’ « on » se rattrape plus loin dans le film, même si aucun personnage français ne m’aura particulièrement plu.

Blog VH - The-Hundred-Foot Journey

Le point suivant, la gastronomie, était intéressant. J’aime beaucoup quand un livre ou un film est centré sur une passion, un sport ou un art, par exemple. Ici, c’est donc la cuisine, qui paraît devenir presque magique à travers la caméra. Les épices indiennes, les produits frais des marchés indien et français, on dirait qu’ils recèlent un vrai secret. Si la gastronomie est un peu caricaturée, comme le fait qu’il faille savoir cuisiner les 5 « grandes » sauces françaises (hollandaise, béchamel, etc) avant de vraiment savoir cuisiner, je me demande si ça existe en vrai ! En tout cas, on peut très bien cuisiner sans savoir faire ça, vous en conviendrez.

Blog VH - indian foodLe gros point négatif de ce film est qu’il m’a trop donné envie tout du long de manger de la nourriture indienne, alors que je n’en avais pas à portée de main. Mon ventre a dû gargouiller pendant une bonne partie du film.

Mais à part ça, rien de spécial à redire, c’est un bon film, une petite comédie-drame assez légère comme je les aime !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Film : « Les recettes du bonheur » (« The 100-foot journey ») »

          1. Décidément, nous rencontrons une période bien difficile en ce moment… Peu importe où on se trouve, on n’est pas à l’abri d’un attentat. Mais il faut profiter de la vie malgré tout ! Alors profite au maximum de ton aventure anglaise ;)

            Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s