Livres

Mini chronique livre : « Un petit quelque chose en plus » (« A Little Something Different »)

Article de Camille

Enfin fini ! Je me demandais si j’allais finir ce livre un jour, car j’avais beau l’apprécier, il était assez répétitif et monotone, donc j’ai eu du mal à y rester accrochée tout du long. Après plusieurs semaines, voire mois, de pause, je l’ai repris pour le finir (c’est quand même mieux de ne pas laisser un livre à moitié entamé quand il n’est pas trop trop mal, non ?).

Blog VH - a little something differentTitre : Un petit quelque chose en plus (fr) / A Little Something Different (VO)
Auteur : Sandy Hall
Date de parution : 2014
Prix Kindle : 10 € (fr) / 6,5 € (VO)
Prix papier : 17 € (fr) / 9 € (VO)
Résumé : Du professeur de littérature au barista du Starbuck du coin de la rue… de leurs camarades de lycée au serveur du resto chinois… jusqu’à l’écureuil du parc, tous savent que Lea et Gabe devraient être ensemble ! Ces derniers partagent les mêmes références et les mêmes délires. Ils commandent exactement les mêmes cafés et menus, et fréquentent les mêmes endroits. Malheureusement, Lea est une timide maladive, et Gabe un garçon bien mystérieux. Pourtant, il se passe vraiment quelque chose de spécial entre ces deux-là, tout le monde le voit. Lisez un peu, vous serez forcément d’accord…

Mon avis

L’avantage de ce livre, c’est que l’histoire des deux personnages principaux est contée à travers 14 points de vue différents, de leurs amis, collocs et camarades à l’écureuil et au banc (oui oui, le truc sur lequel vous posez votre derrière peut penser, dans ce livre – mais rien d’autre rend ce livre non réaliste). Donc j’ai bien aimé cette grande touche d’originalité qui fait le point fort du roman.

D’un autre côté, certains points de vue étaient moyennement utiles à l’histoire, et ça restait toujours dans le descriptif (j’ai vu Gabe faire ci, j’ai vu Lea faire ça, etc), on ne rentre jamais trop dans le mental de nos deux protagonistes comme le ferait un narrateur omniscient. Ça ne nous mène donc à aucune réflexion, cette histoire ne nous apprend rien… Dommage. C’est aussi, je pense, une des raisons pour lesquelles le temps m’a paru long en lisant le livre : il n’y a pas trop trop d’action, je me sentais détachée de ce qui arrivait aux personnages, on attend super longtemps que Gabe ou Lea, qui sont visiblement amoureux mais ne se parlent pas, commencent enfin à communiquer, et cette attente dure pendant quasi tout le livre. La résolution, qui vient dans les dernières pages, est très moyenne, pas choquante et très prévisible. En plus, le lire s’arrête sur un dialogue assez bizarre, et puis plouf !, plus rien, le livre s’arrête.

Seul autre point positif, les belles couvertures, que ça soit l’allemande, la française ou l’originale, toutes dans les mêmes teintes (du rose, des personnages, l’arbre, les coeurs), ça reprend bien la « couleur » du livre, tout en s’adaptant au visuel habituel de chaque pays, je trouve…

Conclusion

Un avis en demi-teinte, avec comme point fort la narration multi-/pluri-points de vue (aucune idée du vrai terme littéraire), et comme points faibles la longueur, la monotonie et le manque d’approfondissement. Pas très étonnant quand on sait que l’auteure l’a écrit en 6 jours [voir interview à la fin du livre] !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mini chronique livre : « Un petit quelque chose en plus » (« A Little Something Different ») »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s