Film : « Le collège, les pires années de ma vie »

Article de Camille

À l’approche des vacances, quoi de mieux que de vous faire paraître une petite chronique d’un film qui vous fera (peut-être) retomber en enfance adolescence ? Ce n’est pas tout à fait le genre que je chronique habituellement, mais bon, si jamais ça vous intéresse !

Blog VH - Middle school worse years

Quand j’ai vu ce film sur Netflix, j’ai tout d’abord cru que c’était une série (je ne savais pas que Netflix produisait des films à l’époque – « à l’époque » étant synonyme d’il y a quatre mois…). Je me suis rappelée que mon petit frère avait lu les bouquins, alors par curiosité, j’ai regardé le trailer (voir en fin d’article), sans être trop intéressée. Comme ça n’avait pas l’air trop mal, je me suis lancée !

Blog VH - collège pires années vie

Et encore une fois, je ne regrette pas ! Si j’ai été un peu déçue au début de voir que Netflix ne proposait pas énormément de blockbusters et j’ai été déçue par quelques films que j’avais regardés, finalement je me rends compte qu’il y a quand même pas mal de bons films.

Celui-ci débute avec la rentrée d’un adolescent, Rafe, dans un nouveau collège en milieu d’année. Dès le début, il s’attire les foudres du principal, un homme stupide et un peu trop caricaturé… Mais bon, ce film n’a pas pour but de paraître réaliste, en particulier quand les dessins du jeune Rafe prennent vie grâce à son imagination débordante, et je pèse mes mots. Je ne m’attendais clairement pas une telle imagination, surtout avec la révélation de la presque fin :'(

Mais sinon, j’ai trouvé que les acteurs restituaient plutôt bien un caractère d’ado, j’avais bien l’impression de revoir des expressions, des manières de garçons en plein dans l’âge bête (sans vouloir vexer personne !) – heureusement nos héros sont plutôt épargnés !

Niveau réalisation, je n’ai pas trouvé ça extra. Les dessins animés qui se superposaient au film ne m’ont pas transcendée, la musique actuelle n’était pas faite en particulier pour accompagner le film, même si elle ne jurait pas non plus, le cadrage n’avait rien d’inhabituel. Après bon, ce film s’adresse à des ados qui se retrouveront peut-être dans ce film et qui ne recherchent pas trop le côté artistique… même s’il y a un peu « d’art » dans ce film quand même !

Blog VH - collèges pires années

En conclusion, j’ai assez apprécié ce film même si je ne fais pas partie de la catégorie de public à laquelle il est destinée, je trouve donc que Netflix a plutôt bien réussi son coup en produisant ce film familial !

(Et bonne chance à ceux qui passent le Brevet et le Bac dans quelques jours !)

 

Publicités

3 réflexions sur “Film : « Le collège, les pires années de ma vie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s