Livres

Livre : « Blackmoore »

Article de Camille

Après vous avoir parlé d’Edenbrooke, ma romance préférée, je vais maintenant vous parler de Blackmoore, mon premier livre historique qui se classe dans la catégorie romantique, celui avec lequel j’ai découvert ce genre et dont je suis tombée sous le charme. L’auteure, Julianne Donaldson, a un talent fou pour créer de vraies, belles romances, bien construites, pas niaises du tout, et accessibles à tout public.

Blog VH - BlackmooreTitre : Blackmoore
Auteur : Julianne Donaldson
Date de parution : 2013
Prix Kindle : 6€ (fr)
Prix papier : 7,9 € (fr)
Résumé : Kate Worthington knows her heart and she knows she will never marry. Her plan is to travel to India instead—if only to find peace for her restless spirit and to escape the family she abhors. But Kate’s meddlesome mother has other plans. She makes a bargain with Kate: India, yes, but only after Kate has secured—and rejected—three marriage proposals.

Kate journeys to the stately manor of Blackmoore determined to fulfill her end of the bargain and enlists the help of her dearest childhood friend, Henry Delafield. But when it comes to matters of love, bargains are meaningless and plans are changeable. There on the wild lands of Blackmoore, Kate must face the truth that has kept her heart captive. Will the proposal she is determined to reject actually be the one thing that will set her heart free?

Mon avis

Si j’ai aimé Blackmoore un tout chouïa moins qu’Edenbrooke (qui est vraiment magnifique ! – laissez-moi, je suis sous le charme),

Blog VH - raiponce soupir

je me suis aperçue en le relisant récemment à quel point l’histoire était bien construite comparé à d’autres romances que j’ai lues depuis, celle-là est vraiment d’un haut niveau.

L’héroïne, Kate, est vraiment appréciable. Elle a son petit caractère et cache un secret, lié à son grand amour pour le domaine de Blackmoore, amour qu’elle voue à cette demeure sans jamais l’avoir vue. J’ai apprécié que Kate soit si altruiste et qu’elle pense aux autres avant elle-même. En revanche, elle est déterminée, voire têtue, ce qui l’a empêchée plusieurs fois de saisir sa chance. Mais vous me direz, c’est ce qui la rend plus réelle, ce défaut. En plus de Kate, il y a Henri, son ami d’enfance, sur qui elle peut compter et vice-versa. Les deux s’entendent bien ensemble et leurs dialogues, tout comme la narration, sont très bien construits, pas plats du tout. Un plaisir ! Les personnages secondaires sont eux aussi bien travaillés, chacun a sa propre personnalité, et il n’y a ni bon ni méchant : aucun personnage n’est tout blanc ou tout noir, chacun est tout en nuances. Notre auteure a vraiment un don pour l’écriture, tout est subtil.

Tenez, une petite citation du livre (en français, la traduction est étonnement bonne) pour vous montrer la plume de l’auteure :

« ‘Alors partez, poursuivit-il en haussant les épaules. Ainsi, si les Indes ne sont pas l’ultime désir de votre coeur, au moins le saurez-vous. Au moins n’aurez-vous jamais le regret de vous demander ce qui se serait passé si seulement vous aviez osé…’

Son regard se planta dans le mien.

‘Oser’. Le mot résonnait étrangement dans mon esprit. »

Un autre point que tous les lecteurs apprécieront : jusque là, tous les livres de Julianne Donaldson parlent de livres et de grandes bibliothèques aux rayons remplis de beaux ouvrages, où on peut dévorer un livre au coin du feu. Ça se voit que l’auteure elle-même adore les livres, et elle sait en quelques mots recréer l’ambiance parfaite pour les lecteurs, on aimerait se glisser entre les pages du livre et rentrer dans cet univers merveilleux.

Blog VH - Library

Conclusion

Je vous chronique ce livre quelques semaines après l’avoir lu, ce qui ne m’arrive d’habitude jamais, car j’aime les avoir tous frais dans la tête. Mais celui-ci est particulier, il m’a marquée, et c’est pourquoi je peux vous en parler, même si je ne me souviens plus de tous les détails (ce qui vous fera donc une plus courte chronique, pour une fois !)… Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il s’approche de la perfection autant que possible, alors si vous voulez découvrir une excellente romance, je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans Blackmoore – ou à défaut Edenbrooke ;)

P.S.: J’aime tellement ce livre que je compte visiter les endroits qui ont inspiré l’auteure (en Angleterre, dans le Yorkshire), un jour… Ce livre donne trop envie de s’y rendre !

Publicités

4 réflexions au sujet de « Livre : « Blackmoore » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s