Livres

Série livre : « Ysée »

Article de Camille

Ysée, c’était une des trilogies préférées de mon enfance, et je la relis encore aujourd’hui avec grand plaisir, même si je connais l’histoire presque par cœur. C’est que je l’adore, tout comme ses personnages !

Blog VH - Ysée t1Série : Ysée
Titres : Le Reliquaire d’argent (T1) / Les Diamants bleus (T2) / Le Pas de la Dame Blanche (T3)
Auteur : Évelyne Brisou-Pellen
Date de parution : 2011/2012
Prix papier : 13,5 € à 14,9 €
Résumé T1 : À douze ans, Ysée ignore tout de ses origines, mais elle est heureuse chez sa nourrice, dont les cinq fils sont comme ses frères. Or, voilà qu’en cette année 1453, des religieuses qui ont autorité sur elle exigent qu’elle épouse le maire de Châtillon-sur-Seine, un homme de plus de quarante ans ! Comment se tirer de ce guêpier ? Peut-être en obtenant l’aide du duc de Bourgogne, Philippe le Bon… Hélas, l’affaire est beaucoup plus compliquée qu’elle ne l’imagine.

Mon avis

Déjà, ce que j’aime dans Ysée, c’est que tout est maîtrisé. Tous les éléments s’emboîtent les uns aux autres en toute logique, il n’y a pas d’incohérence : c’est un plaisir de suivre cette histoire, qui nous mène d’un petit village bourguignon à un repaire de bandits en passant par un couvent : avec Ysée, on n’a pas le temps de s’ennuyer !

Et ça, c’est grâce à notre jeune héroïne qui ne tient pas en place, qui a sa propre idée de la justice, de ce qui est bien et mal, et elle n’a pas la langue dans sa poche ; j’ai adoré qu’elle tienne tête aux plus puissants qu’elle. Si elle nous amuse, elle en énerve certains – en particulier les religieux – et on ne peut que se ranger de son côté. Ah, sauf bien sûr quand elle se dispute avec Joffrey le futur chevalier (« on ne se dispute pas », dirait-il, « un maître ne se dispute pas avec son valet car il est supérieur à lui ») (oui, je connais des bouts de dialogues par cœur), là on ne sait plus quel parti prendre car on les adore tous les deux autant ♡

J’ai adoré leur camaraderie tout du long ! Ysée, déguisée en garçon, devient lors du tome 2 ménestrel-palefrenier-valet de Joffrey de Sansay, et c’est un précieux compagnon – ou une précieuse compagne ? Je ne sais que dire, comme elle essaye de passer pour un garçon… Pourtant, l’auteure, elle, arrive parfaitement à nous faire suivre Ysée/Ysengrin au féminin/masculin suivant les points de vue !

Enfin bref, elle accompagne Joffrey dans ses périples, l’amuse, et lui enseigne ce qu’est le vrai monde, loin de celui éblouissant des nobles et des seigneurs. Elle lui enseigne comment survivre sur les routes, comment éviter les brigands, et comment penser aux plus pauvres avant de penser à soi-même – c’est intéressant de voir la vision qu’a un futur chevalier dont le rôle et de protéger les pauvres, les femmes et les orphelins sans les connaître, et comment sa vision évolue grâce à Ysée. J’ai beaucoup aimé Joffrey, un personnage très attachant et surtout avec un sens de la chevalerie et de l’honneur démesuré – en d’autres lieu et époque, on l’aurait appelé un gentleman (ou un knight in shining armour… :P)

Enfin bref, c’est un immense plaisir que de suivre nos deux personnages à travers leur épopée (mais je n’en dirai pas plus, je ne veux pas trop vous en révéler).

 

 

Juste un dernier petit mot à propos des jolies couvertures (il y en a 2 différentes pour le premier tome) qui, je trouve, correspondent parfaitement, de même que les titres…

Conclusion

Si je devais faire une liste de tous les points forts de la série (car elle n’a pour moi aucun point faible. Ah si, n’avoir que 3 tomes !), ce serait les personnages géniaux (l’inventivité et le dévouement d’Ysée, la bravoure de Joffrey ♡), les personnages secondaires qui ont aussi un vrai rôle et caractère, l’intrigue parfaitement construite et qui évolue bien, la manière dont l’auteure nous fait voyager au Moyen-Âge et à travers la France (enfin, ce n’était pas la France à proprement parler comme elle était découpée et partagée entre seigneurs, mais vous voyez l’idée…).

Bref, une série pour enfants et adolescents que je ne me lasse pas de relire malgré mon âge avancé (bon, d’accord, 18 ans !). Si vous découvrez cette histoire à mon âge ou après, elle n’aura sûrement plus le même attrait, mais en tout cas, c’est un excellent exemple de la qualité de la littérature jeunesse. Les moments forts et les mots si bien maîtrisés sauront faire sautiller votre cœur au rythme des aventures d’Ysée et Joffrey !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s