Film : « La Mélodie du bonheur » (« The Sound of Music »)

Article de Camille

La Mélodie du bonheur, c’est un film musical très, très connu datant de 1965. Je l’avais découvert il y a quelques années lors d’un séjour en Angleterre et que j’avais gardé en tête pour l’avoir bien aimé. J’ai bien peur que ce souvenir ait fait que mon re-visionnage ne soit pas à la hauteur de mes espérances, je crains ne l’avoir pas autant apprécié, mais je dois reconnaître que c’est quand même un bon film : simplement, il est d’une autre époque.

Blog VH - mélodie du bonheur.gif

C’est l’histoire d’une jeune nonne qui n’est pas faite pour la vie au couvent, elle aime trop se balader dans la montagne et chanter. Alors, quand on lui conseille un poste de gouvernante, malgré son hésitation, elle y va et décide d’y mettre tout son cœur. Mais les sept petits chenapans chez qui elle atterrit, ainsi que leur père, un strict capitaine dans la Marine, la mettent à rude épreuve au début. Malgré cela, grâce à la musique et au chant, elle conquiert toute la petite famille.

Blog VH - sound of musicLa musique est donc la place centrale de ce film et je trouve qu’elle est réussie : entraînante, joyeuse, facile et qui reste en mémoire, chaque chanson correspond bien à l’esprit du film et les mélodies sont aussi reprises et adaptées en fond sonore. Vous connaissez peut-être même au moins une des chansons de ce film qui sont connues, telle que Do-Re-Mi. En plus de ça, au niveau visuel, j’ai bien apprécié les plans larges de la montagne, des beaux paysages, du petit village montagnard… bien qu’ils soient très longs ! Quelques secondes de chaque plan nous auraient aaaamplement suffi. J’imagine que de nos jours, on est trop habitués aux films d’action, ou du moins rapides, où plein de scènes s’enchaînent et il faut garder le rythme. Ici, ce n’est certainement pas le cas, le film est tout simple et ne va pas trop vite (du tout). J’ai aussi apprécié la belle bâtisse dans laquelle la famille vit, leur jardin, ainsi que les costumes autrichiens des acteurs.

Après, pour en revenir au fait que le film est longuet, il dure quand même quasiment trois heures, et pour être honnête, il ne se passe vraiment pas grand-chose. Au lieu de nous balancer de longs plans d’une scène immobile où il ne se passe rien, pourquoi ne pas avoir mis plus de péripéties ? Comme les tours que les enfants jouent à leur gouvernante, Maria ? Des scènes où celle-ci affronte le capitaine ? Tout ce genre de choses manquaient alors que le film aurait plus que largement eu le temps de les montrer.

Blog VH - julie andrewsSinon, je n’ai pas parlé des acteurs, et pourtant ils méritent que j’en parle car je les trouve assez talentueux ! Si je dois avouer que c’est par moments surjoué (j’ose m’imaginer que c’était la mode dans les années 60), en revanche leur voix sont vraiment jolies, ils chantent tous très bien, avec « honnêteté » : je pense que tous ont apprécié de chanter pour ce film. J’ai bien aimé le capitaine, mais je trouve que Julie Andrews en particulier a vraiment une jolie voix et manière de jouer.  Elle joue tout en restant elle-même, car je trouve qu’on la retrouve quasiment à l’identique dans Princesse malgré elle, tourné une quarantaine d’années après. Même position, même sourire, même voix… Je comprends pourquoi c’est une comédienne reconnue.

Enfin, j’ai trouvé intéressant qu’il y ait quelques petits éléments historiques/politiques dans l’histoire avec l’arrivée des nazis, l’enrôlement obligatoire et la manière dont les personnages doivent faire face à ça, enfants comme adultes. Encore une fois, ça aurait pu être (bien plus) approfondi, mais en tout cas, le peu qu’il y a suffit déjà à donner une (petite) profondeur à l’histoire.

Conclusion

Pour conclure, je sais que j’ai pas mal critiqué le film dans cette chronique mais pourtant je l’ai aimé. Il a beau être d’une autre époque, on peut encore tout à fait l’apprécier : il nous rappelle de prendre notre temps et d’apprécier chaque bon moment qu’on passe. Donc si on me proposait de le regarder dans quelques années, pourquoi pas ?

Publicités

6 réflexions sur “Film : « La Mélodie du bonheur » (« The Sound of Music »)

  1. Il est très chouette ce film :) Ultra naïf, plein de bons sentiments et un poil niais, mais décidément culte ^^ Et pour le rythme, je ne sais pas si tu es très familière des films des années 50-60 mais c’est plutôt courant à cette époque, beaucoup de films étaient plus lents dans la narration qu’aujourd’hui :) C’est un coup à prendre, mais une fois qu’on s’habitue je trouve ça très reposant en fait ! (Je pense à « My Fair Lady » par exemple, qui a de très longs dialogues statiques qui ne font pas franchement avancer l’histoire, mais une fois qu’on est pris dedans ça passe tout seul je trouve :) )

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ton commentaire !
      Non, je ne crois pas avoir vu qu’autres films datant de ces années-là, ça doit être pour cela que je ne suis pas habituée à ce genre de narration, mais c’est vrai que quand on sait à quoi s’attendre, ça passe très bien. Il faut que je regarde « My Fair Lady », ça fait longtemps que j’en entends parler !
      Camille

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s