Livre : « Révoltées »

Article de Camille

Révoltées. Ça se passe en Russie, au début du XXe siècle : forcément, ça m’a donné envie de le lire !

Juste avant de commencer le roman, j’étais déjà à moitié convaincue de l’aimer, pour la simple et bonne raison que j’avais adoré la série Nina Volkovitch de la même auteure (je n’étais pas au courant qu’elle avait écrit d’autres livres, j’étais donc ravie !).

RévoltéesTitre : Révoltées
Auteure : Carole Trebor
Date de parution : 2017
Prix papier : 13, 9 €
Résumé : Octobre 1917, Moscou.
La révolte gronde. Dans un monde en guerre, les Russes réclament la paix et contestent le pouvoir en place.
Tandis que Tatiana rejoint un groupe de jeunes artistes qui rêvent de balayer l’ordre établi, sa sœur Lena prend les armes avec les révolutionnaires.
Bientôt Piotr, leur ami d’enfance, s’engage à son tour.
Se battront-ils du même côté des barricades  ?

Mon avis

Dès le début, j’ai assez rapidement été entraînée dans l’histoire, où nous suivons Tatiana, une jeune Russe lors de la Révolution d’Octobre en 1917. Jeune fille calme et sans histoire, elle vit avec sa babouchka et sa sœur jumelle qui ne partage pas son caractère : Lena, plus passionnée, a rejoint les bolcheviks et la révolte, au contraire de leur ami Piotr.

L’histoire se passe sur quelques jours, et nous suivons la révolution à travers les yeux de Tatiana. Malheureusement, je trouve qu’il manque d’approfondissement de ses sentiments pour que nous puissions vraiment ressentir ce que ça fait de vivre une révolte. Par exemple, quand Tatiana manque de peu de se faire tuer, ça n’a pas l’air de la troubler outre mesure. Elle n’est pas terrifiée que sa ville soit à feu et à sang, elle continue un peu à vivre sa petite vie. Mais après tout, ce manque de sentiments et émotions s’explique pour moi à la fin du livre, quand il est révélé que Tatiana a réellement existé. Il est donc possible que l’auteure n’ait pas osé prendre trop de liberté  dans sa biographie, par rapport à ce que Tatiana Ivanova a pu penser…

J’ai aussi trouvé que si le livre en lui-même nous permettait plutôt bien de découvrir la Révolution d’Octobre, le dossier en fin de livre était aussi intéressant pour approfondir cet événement historique.

Enfin, un petit point négatif  est la couverture qui me plaît moyennement…

Conclusion

En conclusion, je dirais que même si j’ai été légèrement déçue, Révoltées a quand même été une bonne lecture, plutôt intéressante. Le manque de profondeur des personnages peut s’expliquer par la réalité historique ou encore le fait que le roman, plutôt court, s’adresse à un assez jeune public. Je ne regrette donc pas d’avoir lu ce livre !

*Livre reçu gratuitement et chroniqué dans le cadre de mon partenariat avec NetGalley*

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s