Livre : « Girl on the Run »

Article de Camille 

Girl on the Run est un livre que j’ai lu et que je vous chronique dans le cadre de mon partenariat avec NetGalley, mais c’est avant tout un livre que j’ai bien aimé et qui a été une bonne surprise. Ça faisait une semaine que j’étais sur un autre livre qui me plaisait moyennement, que je reprenais avec hésitation entre deux pauses… J’ai décidé de faire un break et de lire un autre livre pour me remotiver. J’ai donc sélectionné Girl on the Run et je n’ai pas été déçue, je l’ai lu en une journée !

Girl on the RunTitre : Girl on the Run (VO)
Auteur : B. R. Myers
Date de parution : 2015
Prix Kindle : 5,55 €
Prix papier : 15,9 €
Résumé : When seventeen-year-old track and field star Jesse Collins’s dreams of a full scholarship are shattered after the sudden death of her dad, she leaves home to work as a summer camp counsellor to escape the nosy stares in small town…and her own secret guilt. After a mix-up at registration, she’s put in charge of a boys’ cabin, and the head counsellor, Kirk, predicts she won’t last the first two weeks. In the midst of fending off four twelve-year-old boys who are hell-bent on mortifying her and a growing attraction to Kirk, Jesse finds the inspiration to run again from an unlikely source. After all, a good pair of legs can take a girl far, but it’s facing the truth that makes all the difference.

Mon avis

C’est l’histoire d’une adolescente canadienne, Jesse (prononcer « Djè-ci »), nommée d’après le célèbre athlète Jesse Owens, et qui comme lui a pour passion la course à pied. Mais depuis un triste accident, elle a abandonné. Pour se remettre du chamboulement arrivé dans sa vie, elle part animer une colonie (un « summer camp ») pendant deux mois d’été, et espère que cette pause, au milieu de gens qui ne savent pas ce qui lui est arrivé, lui permettra de reprendre sa vie d’avant.

Bien que je ne comprenne pas toujours la mentalité et les choix de Jesse, je dois avouer que son caractère m’a impressionnée. Chef de cabine de 4 garçons en plein début d’adolescence, elle ne se laisse pas trop démonter par toutes les vilaines farces qu’ils lui font en quasi permanence. C’est une battante dans l’âme, et elle se répète toujours qu’elle n’abandonnera pas avant la ligne d’arrivée, une métaphore qui lui vient de son passé d’athlète.

Gif no no no

Ma réaction, quand je devine ce qui va arriver à Jesse…

Franchement, elle a du cran pour résister à de très nombreuses humiliations, qui m’ont fait m’arrêter de lire par moments – le temps de me dire que je n’osais imaginer résister à une telle honte – avant de me replonger de plus belle dans le roman. On ne peut s’empêcher d’espérer que tout se passe au mieux, et quand on devine avant elle les farces dont elle va être victime, on aimerait la prévenir, hélas !

Malgré tout, ce livre m’a régulièrement fait sourire, rire ou ricaner – en tout cas, il ne m’a pas laissée indifférente, et c’est ça que j’aime, quand je lis des romans !

Gig yes.gif

La plume de l’auteure est assez agréable, rythmée, et les seules choses que je reprocherais sont le presque triangle/quatuor amoureux, la « prévisibilité » de l’histoire, et le fait que le début soit un peu long, par rapport à la fin un peu rapide. Mais quand même, je ne me suis pas ennuyée.

Conclusion

Un bon livre pour les ados à partir de 12/13 ans, je pense ; amusant, qui fait voyager dans un summer camp canadien, centré sur la passion de l’héroïne, ce que j’adore : je ne peux qu’approuver.

Publicités

4 réflexions sur “Livre : « Girl on the Run »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s